Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rénovation urbaine, Sannois n'a pas été oubliée....

Ces recalés du nouveau programme de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) ont finalement eu droit à une seconde chance. 43 quartiers d’Ile-de-France, non retenus dans le second programme national lancé par l’Anru pour la période 2014-2024, vont finalement bénéficier d’une aide de l’Etat pour être rénovés.

Il s’agit d’une nouvelle liste de quartiers sélectionnés dans le cadre des « projets d’intérêts régionaux » de l’Anru. Des projets plus petits que ceux d’intérêt national, et donc un peu moins financés : soit en moyenne 4,4 M€ par quartier.

Encore une fois, l’est du Val-d’Oise a été gâté par l’Anru. Sur les neuf projets*, trois concernent Val-de-France. Parmi eux, le quartier de la gare du RER D d’Arnouville - Villiers-le-Bel - Gonesse.

A Franconville, on se félicite du choix des quartiers retenus. « Les choses sont plus correctes que la dernière fois (NDLR : pour les projets d’intérêt national, seuls des secteurs de l’est du Val-d’Oise avaient été retenus), glisse Francis Delattre, sénateur-maire (LR, ex-UMP). On sait qu’on peut travailler parce qu’on a les moyens derrière. » Ici, c’est le quartier de la Fontaine Bertin, quartier difficile, qui bénéficiera des fonds de l’Etat. « On veut en faire un quartier comme un autre, attractif. C’est un vrai défi », confie l’élu.

A Sannois, un parking souterrain sera détruit et remplacé par des logements aux Carreaux Fleuris et aux Bas des Aulnaies, l’habitat sera rénové et développé. «Le besoin de logements sur notre commune est énorme, car Sannois est bien placé et sa gare est un atout», indique Bernard Jamet, maire (LR, ex-UMP) de Sannois. La persévérance a fini par payer ! Ces rénovations de l’habitat auront, nous l’espérons une influence bénéfique sur la sécurité de ces quartiers. Ces travaux étaient réclamés depuis plusieurs années par les locataires. Des bénévoles associatifs ont activement œuvrés pour sensibiliser bailleurs et élus. L’ancien maire Yannick Paternotte avait déjà bien avancé ces dossiers.

A Pontoise, le quartier de Marcouville sera également aidé. « C’est un quartier qui se rénove au fil des années, mais il y a encore beaucoup à faire, souffle Philippe Houillon, le député-maire (LR). Beaucoup de choses ont déjà été faites, comme les ravalements. Mais il faut encore refaire l’école, par exemple. »

* Sarcelles, Rosiers Chantepie ; Argenteuil, Porte Saint-GErmain ; Cergy, La Sebille-Axe Majeur-Horloge ; Pontoise, Marcouville ; Gonesse et Arnouville, Carreaux - Fauconnière - Marronniers - Pôle Gare ; Franconville, Fontaine Bertin ; Sannois, Carreaux Fleuris et Bas des Aulnaies.

Un espoir vers un meilleur environnement quotidien...

Tag(s) : #Logement