Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout le monde connaît ces lingettes à usage unique, dont les domaines d'application se sont multipliés ces dernières années : lingettes anti-poussière, désinfectantes, démaquillantes, rince-doigts, substituts de papier WC pour les enfants, nettoyant vitres, déodorants, etc…

Mais savez-vous que ces lingettes, même celles labellisées "biodégradables", ne sont pas recyclables, et qu'elles présentent des inconvénients importants ?

Comme tous les produits jetables ou à usage unique, ils contribuent notamment à l'augmentation du volume de déchets que nous produisons.

Les systèmes d’assainissement dans les stations d’épuration reçoivent de plus en plus de produits non biologiques à l’origine de dysfonctionnements sur le réseau. Les lingettes jetées dans les WC en sont en partie responsables : elles bouchent les canalisations, bloquent les pompes de refoulement et compliquent les systèmes de traitement dans les stations. Ces problèmes nécessitent des interventions et des réparations augmentant les coûts d’exploitation, répercutés ensuite sur le prix du mètre cube d’assainissement à l’usager.

Les emballages de certaines marques de lingettes indiquent en effet les mentions « biodégradables » ou « peuvent être jetées à l’égout ». Elles sont abusives car la biodégradation n’est que partielle. (AFOC)

De plus les lingettes pour bébé seraient potentiellement dangereuses (source Que choisir)…..Une raison supplémentaire pour en limiter l’usage MAIS SURTOUT ne les jetez pas dans les WC !

Cliquez sur le lien pour regardez la vidéo explicative

Depuis octobre 2014, date du début de l'article, rien n'a changé !

Les lingettes sont de plus en plus le cauchemar des stations d'épuration !

Maintenant viennent s'ajouter les rouleaux de papier toilette soi-disant biodégradables.

Elles risquent même de boucher vos WC !!!!

A Reims, il est envisagé de faire payer le surcoût…pourquoi pas en Ile de France

Voyez la vidéo

 

Tag(s) : #Environnement, #Eau, #déchets